Un homme et une femme devant un ordinateur

Lorsqu’on conçoit un site web, il faut avant tout penser à sa réactivité. En effet, le responsive design est incontournable en 2020, pour les utilisateurs mais aussi pour votre référencement.

Qu’est-ce que le responsive design ?

Tout d’abord, il est important de mentionner qu’un site 100 % responsive détecte l’appareil de connexion de l’internaute et s’adapte à son support : ordinateur, tablette ou mobile (smartphone). De cette façon, l’expérience utilisateur est grandement optimisée.

Ainsi, on peut affirmer que l’objectif principal du responsive web design est de proposer une expérience utilisateur cohérente en fonction de l’appareil utilisé. La navigation est fluide, le zoom est réduit, tout comme le scroll et le panoramique, si besoin. Pour les entreprises, il est fondamental de penser à l’UX et de concevoir des sites responsive.

En effet, aujourd’hui, les connexions se font généralement via smartphone. Au vu de la concurrence sur le web, un site ne peut pas se permettre de ne pas être 100 % responsive. Par ailleurs, pour vous démarquer et retenir l’attention des lecteurs, vous devrez adopter une charte graphique cohérente. Le logo de votre entreprise est donc important puisqu’il permet de vous identifier. Dans le cas où vous n’avez pas de graphiste, ici vous pouvez trouver le concepteur de logo en ligne qui pourra vous réaliser un logo adapté à vos besoins.

Pensez également au fait que votre site doit être épuré. Effectivement, lorsqu’on navigue sur un écran de smartphone, la surface de navigation est réduite et un site trop chargé peut paraître encombré, voire brouillon, ce qui va faire fuir votre visiteur.

Enfin, il existe un autre point crucial lorsqu’on veut concevoir un site responsive : trouver les bons mots-clés pour votre SEO. En effet, depuis que l’indexation mobile de Google est effective, la façon dont votre site fonctionne va impacter son classement dans la SERP.

La fenêtre de visualisation

On appelle viewport la zone de la page visible pas les utilisateurs. Celle-ci change en fonction de l’appareil utilisé pour naviguer. Si vous intégrez cette fenêtre avec une balise méta, le navigateur pour déterminer les dimensions et l’échelle de la page.

Pour optimiser l’expérience client depuis un smartphone, vous pouvez utiliser des méta-tags. Le visiteur n’aura pas besoin de faire défiler son écran horizontalement pour lire votre contenu. De plus, en utilisant des medias queries, vous pourrez paramétrer la largeur de la fenêtre.

Un site réactif au toucher

Lors de la conception du site, on doit penser au fait que le tactile occupe une forte place au niveau de la connexion Internet. Ainsi, il est important de faire en sorte à ce que les icônes soient assez grands pour pouvoir cliquer dessus facilement depuis un mobile.

Utiliser des grilles

Au lieu de baser la conception de votre site sur les pixels fins, vous pouvez adopter des grilles fluides qui vous permettent d’obtenir des mises en pas liquides. De cette façon, les éléments de votre site dépendent d’une grille adaptable et non de pixels limités au niveau de la taille.

L’avantage de la grille flexible c’est qu’elle s’adapte facilement à toutes les tailles d’écran. Généralement, la vue en grille divise la page web en colonnes ce qui facilite grandement la mise en page. Toutefois, si l’écran sur lequel votre contenu s’affiche est trop petit, les grilles ne sont pas suffisantes et il faut opter pour les media queries.

Les media queries

Les media queries ou requête média vous offrent la possibilité d’adapter la mise en page de votre site peu importe la largeur des écrans. De plus, elles peuvent intégrer des breakpoints dans certaines parties de la conception pour rendre le site mobile encore plus optimisé.

Optimiser les médias pour les mobiles

C’est ici un point plus délicat. Les divers médias présents sur votre site (images, vidéos) sont parfois responsables du ralentissement du temps de chargement d’une page ou du site. Il est donc important de bien configurer leur taille pour que votre site demeure réactif. Ainsi, lorsque vous intégrez des images pour mobile, réglez la largeur maximale sur 100 % et la hauteur en auto pour que l’image se réduise en fonction de la taille de l’écran.

Au niveau des images qui figurent en arrière-plan, il convient de les définir comme « contain » pour qu’elles s’adaptent au contenu. Pour ne pas avoir de répercussion sur votre temps de chargement, n’oubliez pas de compresser vos images avant de les insérer.

Comme nous avons pu le constater, un site responsive est aujourd’hui basé sur le « mobile-first ». Ce n’est pas étonnant puisque la majorité des connexions se font depuis des smartphones et des tablettes.

Site web réactif : 5 astuces pour améliorer votre responsive design

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *